La nouvelle suite SAS® Financial Crimes permet aux banques de mettre fin aux activités financières suspectes

Person drags a bag of money

Avec les solutions de SAS® Financial Crimes, les banques bénéficient d’une meilleure évaluation des risques clients, ainsi que de techniques de détection et d’investigation plus intelligentes pour contrer le crime financier

Il va être de plus en difficile pour les fraudeurs et autres indélicats de s’en tirer : SAS® Financial Crimes Suite est la nouvelle arme des institutions pour détecter avec efficacité les éventuelles activités suspectes. La suite intègre plusieurs solutions, l’une pour détecter avec précision les changements dans le profil de risque d’un client, une autre pour identifier les cas suspects de blanchiment et une troisième, pour les unités d’enquête, destinée à gérer efficacement les investigations ; l’ensemble permettant de bénéficier d’une vision globale des menaces de crimes financiers.

« Une vue d’ensemble des menaces potentielles contribue à limiter la propension des criminels à camoufler des fonds illicites « , déclare James Wester, Directeur de la recherche sur les paiements internationaux chez IDC Financial Insights. » Une infrastructure technologique basée sur du calcul intensif permet d’évaluer très rapidement les risques relatifs aux clients et, grâce à des algorithmes sophistiqués, aide à accélérer la détection et les enquêtes financières. Des entreprises comme SAS proposent des suites logicielles pour répondre aux exigences de conformité dans la lutte contre le blanchiment d’argent, au devoir de vigilance face aux risques client et à la prévention de la fraude, sur une plateforme centralisée permettant des investigations plus efficaces à l’aide d’une interface utilisateur cohérente. « 

Le paysage réglementaire actuel est exigeant ; les banques doivent pouvoir s’y conformer rapidement et en toute confiance. La suite SAS Financial Crimes dispose d’un outil visuel de conception  de scénarios  permettant de  proposer les meilleurs modèles de détection. L’outil évalue instantanément l’impact des scénarios potentiels et leurs effets sur l’évaluation des risques. Une architecture basée sur du calcul intensif permet de tester les scénarios en temps réel et de limiter les choix intuitifs grâce à des modèles de plus en plus factuels.

SAS permet de concentrer ses ressources sur les dossiers à plus haut risque

Afin d’identifier les potentiels fraudeurs, blanchisseurs d’argent sale, réseaux alimentant le crime ou le terrorisme, les institutions doivent en permanence contrôler les activités de leurs clients. C’est dans cette optique que la nouvelle solution SAS Customer Due Diligence (devoir de vigilance) évalue l’ensemble des données des clients afin de définir des bases de références.
Des fonctionnalités de gestion de données permettent d’intégrer facilement des données caractéristiques des clients (y compris des sources externes) pour y repérer des indices. L’interface de reporting réglementaire permet de piloter à la fois l’état et le déroulement des enquêtes. Des analyses contextuelles en temps réel permettent d’intégrer tous types d’événements et d’évaluer au fil de l’eau de nouveaux risques potentiels. Le risque associé à chaque client peut ainsi être évalué de manière automatique avec une nouvelle notation établie à partir des changements de comportement constatés.

Cette suite simplifie le processus de traitement :

  • En alertant rapidement les institutions des changements de comportement des clients ;
  • En permettant d’évaluer les scores de risque pour garantir la conformité aux normes, procédures et contrôles, dans un mode de traitement flexible ;
  • En offrant un outil de gestion des dossiers d’investigation automatisé et auditable, permettant de garantir une démarche d’enquête cohérente et qualitative.

Une détection renforcée au profit de l’efficacité des enquêtes et du traitement des dossiers

Dans la lutte contre le blanchiment d’argent, le temps est précieux. Avec SAS High-Performance Anti-Money Laundering les informations pertinentes sont transmises aux enquêteurs en quelques minutes. En ajoutant des scénarios pertinents relatifs aux banques destinataires au modèle de données de cette solution, SAS a encore renforcé le niveau de détection et réduit ainsi à zéro le nombre d’infractions possibles. Cette nouvelle grille d’analyse du réseau interbancaire aide les enquêteurs à procéder à un examen plus rapide des dossiers grâce à un croisement des éléments d’information avec d’éventuels comportements délictueux.

Afin d’accroître encore les capacités de détection, une fonctionnalité de détection d’anomalies a été ajoutée à la solution SAS High-Performance Anti-Money Laundering. Cette fonction compare le comportement d’une entité avec son historique de comportement, et avec le comportement d’un groupe témoin. De multiples groupes témoins peuvent  être constitués en vue de détecter des comportements déviant des normes attendues. Cette solution permet un contrôle plus efficace grâce à des informations soumises à des scénarios de test exécutés sur des données en temps réel.

La solution SAS Enterprise Case Management a également été améliorée par le remplacement des    requêtes traditionnelles par mode de  recherche documentaire contextuel portant sur l’ensemble des contenus gérés par la solution. L’information est collectée et monitorée par un mécanisme d’audit centralisé qui permet d’auditer chaque phase des enquêtes en toute transparence. Une liste personnalisée des « tâches restant à accomplir » par chaque enquêteur permet de mener les investigations encore plus efficacement.

 

Pour en savoir plus :
Découvrir les cinq conditions essentielles pour lutter contre le crime financier dans le livre blanc A United Front: Making the Case for Integrating Fraud and Anti-Money Laundering Processes.

Participer à la Journée Banque & Assurance du 5 juin prochain organisée par SAS.

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

La nouvelle suite SAS® Financial Crimes permet aux banques de mettre fin aux activités financières suspectes

Person drags a bag of money 13th mai, 2014

Avec les solutions de SAS® Financial Crimes, les banques bénéficient d’une meilleure évaluation des risques clients, ainsi que de techniques de détection et d’investigation plus intelligentes pour contrer le crime financier

Il va être de plus en difficile pour les fraudeurs et autres indélicats de s’en tirer : SAS® Financial Crimes Suite est la nouvelle arme des institutions pour détecter avec efficacité les éventuelles activités suspectes. La suite intègre plusieurs solutions, l’une pour détecter avec précision les changements dans le profil de risque d’un client, une autre pour identifier les cas suspects de blanchiment et une troisième, pour les unités d’enquête, destinée à gérer efficacement les investigations ; l’ensemble permettant de bénéficier d’une vision globale des menaces de crimes financiers.

« Une vue d’ensemble des menaces potentielles contribue à limiter la propension des criminels à camoufler des fonds illicites « , déclare James Wester, Directeur de la recherche sur les paiements internationaux chez IDC Financial Insights. » Une infrastructure technologique basée sur du calcul intensif permet d’évaluer très rapidement les risques relatifs aux clients et, grâce à des algorithmes sophistiqués, aide à accélérer la détection et les enquêtes financières. Des entreprises comme SAS proposent des suites logicielles pour répondre aux exigences de conformité dans la lutte contre le blanchiment d’argent, au devoir de vigilance face aux risques client et à la prévention de la fraude, sur une plateforme centralisée permettant des investigations plus efficaces à l’aide d’une interface utilisateur cohérente. « 

Le paysage réglementaire actuel est exigeant ; les banques doivent pouvoir s’y conformer rapidement et en toute confiance. La suite SAS Financial Crimes dispose d’un outil visuel de conception  de scénarios  permettant de  proposer les meilleurs modèles de détection. L’outil évalue instantanément l’impact des scénarios potentiels et leurs effets sur l’évaluation des risques. Une architecture basée sur du calcul intensif permet de tester les scénarios en temps réel et de limiter les choix intuitifs grâce à des modèles de plus en plus factuels.

SAS permet de concentrer ses ressources sur les dossiers à plus haut risque

Afin d’identifier les potentiels fraudeurs, blanchisseurs d’argent sale, réseaux alimentant le crime ou le terrorisme, les institutions doivent en permanence contrôler les activités de leurs clients. C’est dans cette optique que la nouvelle solution SAS Customer Due Diligence (devoir de vigilance) évalue l’ensemble des données des clients afin de définir des bases de références.
Des fonctionnalités de gestion de données permettent d’intégrer facilement des données caractéristiques des clients (y compris des sources externes) pour y repérer des indices. L’interface de reporting réglementaire permet de piloter à la fois l’état et le déroulement des enquêtes. Des analyses contextuelles en temps réel permettent d’intégrer tous types d’événements et d’évaluer au fil de l’eau de nouveaux risques potentiels. Le risque associé à chaque client peut ainsi être évalué de manière automatique avec une nouvelle notation établie à partir des changements de comportement constatés.

Cette suite simplifie le processus de traitement :

  • En alertant rapidement les institutions des changements de comportement des clients ;
  • En permettant d’évaluer les scores de risque pour garantir la conformité aux normes, procédures et contrôles, dans un mode de traitement flexible ;
  • En offrant un outil de gestion des dossiers d’investigation automatisé et auditable, permettant de garantir une démarche d’enquête cohérente et qualitative.

Une détection renforcée au profit de l’efficacité des enquêtes et du traitement des dossiers

Dans la lutte contre le blanchiment d’argent, le temps est précieux. Avec SAS High-Performance Anti-Money Laundering les informations pertinentes sont transmises aux enquêteurs en quelques minutes. En ajoutant des scénarios pertinents relatifs aux banques destinataires au modèle de données de cette solution, SAS a encore renforcé le niveau de détection et réduit ainsi à zéro le nombre d’infractions possibles. Cette nouvelle grille d’analyse du réseau interbancaire aide les enquêteurs à procéder à un examen plus rapide des dossiers grâce à un croisement des éléments d’information avec d’éventuels comportements délictueux.

Afin d’accroître encore les capacités de détection, une fonctionnalité de détection d’anomalies a été ajoutée à la solution SAS High-Performance Anti-Money Laundering. Cette fonction compare le comportement d’une entité avec son historique de comportement, et avec le comportement d’un groupe témoin. De multiples groupes témoins peuvent  être constitués en vue de détecter des comportements déviant des normes attendues. Cette solution permet un contrôle plus efficace grâce à des informations soumises à des scénarios de test exécutés sur des données en temps réel.

La solution SAS Enterprise Case Management a également été améliorée par le remplacement des    requêtes traditionnelles par mode de  recherche documentaire contextuel portant sur l’ensemble des contenus gérés par la solution. L’information est collectée et monitorée par un mécanisme d’audit centralisé qui permet d’auditer chaque phase des enquêtes en toute transparence. Une liste personnalisée des « tâches restant à accomplir » par chaque enquêteur permet de mener les investigations encore plus efficacement.

 

Pour en savoir plus :
Découvrir les cinq conditions essentielles pour lutter contre le crime financier dans le livre blanc A United Front: Making the Case for Integrating Fraud and Anti-Money Laundering Processes.

Participer à la Journée Banque & Assurance du 5 juin prochain organisée par SAS.

By
@coesteve1
backtotop