CA arcserve Unified Data Protection rend la protection des systèmes physiques, virtuels et cloud, simple et efficace

Virtual Meeting 02

Une nouvelle architecture unifiée, inédite sur le marché, qui révolutionne le marché de la sauvegarde et constitue une solution de restauration complète et sécurisée

CA Technologies (NASDAQ: CA) dévoile CA arcserve Unified Data Protection (UDP), une solution de sauvegarde sécurisée et simple à utiliser. Adaptée aux environnements IT hétérogènes, CA arcserve UDP amplifie la disponibilité des systèmes critiques (Assured Recovery®).

CA arcserve UDP transforme radicalement la gamme de solutions de protection des données CA arcserve et forme une alternative unique face au coût et à la complexité des solutions ponctuelles multiples. Sa nouvelle architecture unifiée associée au nouveau serveur de points de récupération RPS (Recovery Point Server) pilote un vaste dispositif de protection de données pour environnements physiques et virtuels, à partir d’une simple console web. CA arcserve UDP fournit plus de 30 nouvelles fonctionnalités que les entreprises et MSP1 peuvent combiner et moduler pour optimiser le niveau de service et les objectifs de restauration.

CA arcserve UDP est la version d’arcserve la plus importante de notre histoire. La simplicité de la protection de données a inspiré son architecture. Et l’objectif est atteint puisque la complexité et les coûts sont réduits sans compromettre la richesse fonctionnelle », explique Christophe Bertrand, Vice-Président, Marketing Produits, Data Management chez CA Technologies. « Il sonne la fin des solutions ‘éclatées’ devenues obsolètes. »

Protection de données plus simple, plus économique, plus efficace

CA arcserve UDP se distingue avant tout par sa facilité d’utilisation. Une architecture unifiée et une seule console d’administration web protègent efficacement les données de systèmes physiques et virtuels:

  • Efficacité accrue et rentabilisation plus rapide grâce à un large choix de fonctionnalités dans une seule solution : sauvegarde en mode image et fichiers, support du stockage sur bandes, réplication, et haute disponibilité.
  • Plans de protection sur le principe de workflow, permettant aux utilisateurs de “composer” en quelques minutes le niveau de protection le plus adéquat.
  • Cinq éditions de solutions afin  d’adapter les coûts au niveau de protection nécessaire.
  • Tarification souple, par téra-octet ou par ‘socket’, pour systèmes physiques et virtuels.
  • Une seule solution pour Microsoft Windows, Linux et UNIX.

« La notion de protection de données unifiée intéresse fortement les entreprises confrontées à des critères de reprise (RPO, recovery point objective et RTO, recovery time objective) toujours plus stricts dans les environnements physiques, virtuels et cloud, » a déclaré Eric Burgener, research director, Storage Practice, IDC.  « Les contraintes budgétaires conduiront à l’unification de la protection des données par des administrateurs soucieux de simplifier la sauvegarde, la reprise et la continuité d’activité dans un monde hétérogène. »

Des fonctionnalités complètes remplacent des solutions ponctuelles limitées

Au coeur de CA arcserve UDP unifié se trouve le nouveau serveur de gestion des points de récupération (RPS). Econome en ressources, il combine la vraie déduplication globale côté source, la réplication intégrée au niveau bloc, le chiffrement au niveau 256-bit AES (advanced encryption standard), et les règles de rétention en cascade. CA arcserve UDP s’appuie sur le RPS (Recovery Point Server) et d’autres nouveautés techniques pour offrir :

  • La protection des machines virtuelles sans agent étendue pour environnements VMware et Microsoft Hyper-V™.
  • La reprise sécurisée (Assured Recovery) avec standby distant local et virtuel, et un mécanisme de test et reporting de reprise après sinistre non perturbateur et automatisé.
  • La réplication et la haute disponibilité continues, pour la reprise quasi instantanée d’un système complet physique ou virtuel avec ses applications et et données.
  • Sur les principales plates-formes cloud, la reprise, migration ou réplication de systèmes complets, applications ou données d’un cloud à l’autre.

Pour Philippe Gasteau, Directeur de Production d’Aspaway (spécialiste de l’hébergement et du Cloud) : « Nous sommes confrontés à l’augmentation des interfaces d’administration des données de nos clients. La réduction de ces interfaces est un véritable enjeu. Au sein de la gamme arcserve, la nouvelle solution CA arcserve Unified Data Protection répond précisément à cette attente, en unifiant les produits de la gamme (D2D, host-based, central Virtual Standby, et RHA) en une seule console. Cela nous a permis d’optimiser l’exploitation et d’obtenir des gains de productivité sans dégrader notre capacité d’exploitation. Par ailleurs, l’approche agentless nous affranchit d’installer de nouveaux agents sur nos serveurs. Cette approche nous évite  ainsi de consommer de la ressource processeur tout en nous permettant de garantir une meilleure stabilité des serveurs. »

Des ouvertures pour les MSP

Vendu exclusivement en mode indirect, CA arcserve UDP convient particulièrement aux MSP qui enrichiront leur catalogue de la reprise après sinistre et de la continuité d’activité avec des fonctionnalités telles que :

  • Des APIs documentées pour faciliter l’intégration aux plates-formes tierces.
  • La fonction JumpStart qui permet d’accélérer la mise en œuvre de la protection des sites distants.
  • Un reporting adapté aux MSP.
  • Des ressources et des programmes de licences sur le portail MSP Zone pour accélérer le ROI.
  • La fonction JumpStart qui permet d’accélérer la mise en œuvre de la protection des sites
Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

CA arcserve Unified Data Protection rend la protection des systèmes physiques, virtuels et cloud, simple et efficace

Virtual Meeting 02 12th mai, 2014

Une nouvelle architecture unifiée, inédite sur le marché, qui révolutionne le marché de la sauvegarde et constitue une solution de restauration complète et sécurisée

CA Technologies (NASDAQ: CA) dévoile CA arcserve Unified Data Protection (UDP), une solution de sauvegarde sécurisée et simple à utiliser. Adaptée aux environnements IT hétérogènes, CA arcserve UDP amplifie la disponibilité des systèmes critiques (Assured Recovery®).

CA arcserve UDP transforme radicalement la gamme de solutions de protection des données CA arcserve et forme une alternative unique face au coût et à la complexité des solutions ponctuelles multiples. Sa nouvelle architecture unifiée associée au nouveau serveur de points de récupération RPS (Recovery Point Server) pilote un vaste dispositif de protection de données pour environnements physiques et virtuels, à partir d’une simple console web. CA arcserve UDP fournit plus de 30 nouvelles fonctionnalités que les entreprises et MSP1 peuvent combiner et moduler pour optimiser le niveau de service et les objectifs de restauration.

CA arcserve UDP est la version d’arcserve la plus importante de notre histoire. La simplicité de la protection de données a inspiré son architecture. Et l’objectif est atteint puisque la complexité et les coûts sont réduits sans compromettre la richesse fonctionnelle », explique Christophe Bertrand, Vice-Président, Marketing Produits, Data Management chez CA Technologies. « Il sonne la fin des solutions ‘éclatées’ devenues obsolètes. »

Protection de données plus simple, plus économique, plus efficace

CA arcserve UDP se distingue avant tout par sa facilité d’utilisation. Une architecture unifiée et une seule console d’administration web protègent efficacement les données de systèmes physiques et virtuels:

  • Efficacité accrue et rentabilisation plus rapide grâce à un large choix de fonctionnalités dans une seule solution : sauvegarde en mode image et fichiers, support du stockage sur bandes, réplication, et haute disponibilité.
  • Plans de protection sur le principe de workflow, permettant aux utilisateurs de “composer” en quelques minutes le niveau de protection le plus adéquat.
  • Cinq éditions de solutions afin  d’adapter les coûts au niveau de protection nécessaire.
  • Tarification souple, par téra-octet ou par ‘socket’, pour systèmes physiques et virtuels.
  • Une seule solution pour Microsoft Windows, Linux et UNIX.

« La notion de protection de données unifiée intéresse fortement les entreprises confrontées à des critères de reprise (RPO, recovery point objective et RTO, recovery time objective) toujours plus stricts dans les environnements physiques, virtuels et cloud, » a déclaré Eric Burgener, research director, Storage Practice, IDC.  « Les contraintes budgétaires conduiront à l’unification de la protection des données par des administrateurs soucieux de simplifier la sauvegarde, la reprise et la continuité d’activité dans un monde hétérogène. »

Des fonctionnalités complètes remplacent des solutions ponctuelles limitées

Au coeur de CA arcserve UDP unifié se trouve le nouveau serveur de gestion des points de récupération (RPS). Econome en ressources, il combine la vraie déduplication globale côté source, la réplication intégrée au niveau bloc, le chiffrement au niveau 256-bit AES (advanced encryption standard), et les règles de rétention en cascade. CA arcserve UDP s’appuie sur le RPS (Recovery Point Server) et d’autres nouveautés techniques pour offrir :

  • La protection des machines virtuelles sans agent étendue pour environnements VMware et Microsoft Hyper-V™.
  • La reprise sécurisée (Assured Recovery) avec standby distant local et virtuel, et un mécanisme de test et reporting de reprise après sinistre non perturbateur et automatisé.
  • La réplication et la haute disponibilité continues, pour la reprise quasi instantanée d’un système complet physique ou virtuel avec ses applications et et données.
  • Sur les principales plates-formes cloud, la reprise, migration ou réplication de systèmes complets, applications ou données d’un cloud à l’autre.

Pour Philippe Gasteau, Directeur de Production d’Aspaway (spécialiste de l’hébergement et du Cloud) : « Nous sommes confrontés à l’augmentation des interfaces d’administration des données de nos clients. La réduction de ces interfaces est un véritable enjeu. Au sein de la gamme arcserve, la nouvelle solution CA arcserve Unified Data Protection répond précisément à cette attente, en unifiant les produits de la gamme (D2D, host-based, central Virtual Standby, et RHA) en une seule console. Cela nous a permis d’optimiser l’exploitation et d’obtenir des gains de productivité sans dégrader notre capacité d’exploitation. Par ailleurs, l’approche agentless nous affranchit d’installer de nouveaux agents sur nos serveurs. Cette approche nous évite  ainsi de consommer de la ressource processeur tout en nous permettant de garantir une meilleure stabilité des serveurs. »

Des ouvertures pour les MSP

Vendu exclusivement en mode indirect, CA arcserve UDP convient particulièrement aux MSP qui enrichiront leur catalogue de la reprise après sinistre et de la continuité d’activité avec des fonctionnalités telles que :

  • Des APIs documentées pour faciliter l’intégration aux plates-formes tierces.
  • La fonction JumpStart qui permet d’accélérer la mise en œuvre de la protection des sites distants.
  • Un reporting adapté aux MSP.
  • Des ressources et des programmes de licences sur le portail MSP Zone pour accélérer le ROI.
  • La fonction JumpStart qui permet d’accélérer la mise en œuvre de la protection des sites
By
@coesteve1
backtotop