Etude 2014 Olfeo sur l’utilisation d’internet au bureau

Little Chicken in Broken Chocolate Easter Egg isolated on white

Olfeo présente les tendances et chiffres clés du surf au bureau, les enjeux économiques et juridiques pour les entreprises.

Points Clés :

  • Le temps passé moyen sur Internet par jour et par employé sur le lieu de travail en 2013 est en progression (+11,3%) 
  • Le surf personnel représente 58% de ce temps, soit 6 minutes de plus comparé à 2012 ce qui représente une chute de productivité de 14% pour les entreprises
  • Le wifi est plus propice à l’usage personnel d’Internet au bureau puisqu’il représente 75% du surf 
  • Facebook, Youtube et Wikipedia toujours dans le top 3 des sites les plus visités. Les sites de e-commerce refont une nette apparition (+4%) alors que les visites de sites d’actualité sont en recul (-6%)

Éditeur français d’une solution de proxy et filtrage de contenus Internet, Olfeo publie les résultats de l’édition 2014 de son étude « Réalité sur l’utilisation d’Internet au bureau ». Celle-ci permet d’évaluer les tendances de l’utilisation d’Internet en France et de mettre en avant les enjeux à maîtriser pour les entreprises (productivité, disponibilité de la bande passante, juridique, sécurité, etc.). Cette nouvelle étude fait pour la première fois la distinction entre surf internet filaire et en WiFi. Comme chaque année, l’étude révèle son lot de surprises !

« Un employé passe en moyenne 1h48 par jour sur Internet soit 11 minutes de plus que 2012 », précise Alexandre Souillé, président d’Olfeo. « Si la répartition entre surf personnel et professionnel reste la même, on note néanmoins une augmentation du surf personnel avec 6 minutes de plus par jour. Le phénomène BYOD se poursuit puisque le nombre d’accès via le WiFi a été multiplié par deux, 75% de ces connexions étant destinées à du surf personnel. Notre étude met d’ailleurs en exergue des différences significatives sur les types de sites consultés en filaire et en WiFi. Ainsi le WiFi est donc le mode de connexion privilégié pour accéder aux actualités, aux réseaux sociaux et à la messagerie. Les enjeux pour l’entreprise qui met à disposition une connexion sans fil restent néanmoins identique et comme nous l’avons récemment relevé dans notre étude sur les hotspots WiFi un grand nombre d’organisations n’ont toujours pas pris conscience ou ignorent les risques qui pèsent sur elles en matière de conformité juridique. »

Extrait des principaux résultats de la nouvelle édition :

  • Un employé passe 1H48/jour sur Internet au bureau (+ 11 minutes/2012)
  • 58% du temps passé sur Internet est à usage personnel, soit 63 minutes par jour.
  • Additionné, le temps passé sur internet au bureau à des fins personnelles, représente 31,5 jours par an.
  • Le surf en WiFi semble propice à un usage personnel avec 9 minutes par jour, soit 45 minutes par semaine
  • 14% : c’est la chute de productivité causée par l’usage personnel d’Internet au bureau.

L’impact économique toujours aussi conséquent

Lorsque l’on additionne les 63 minutes quotidiennes, on constate que cela représente 6,3 semaines par an passées par un employé à naviguer à des fins personnelles au bureau. D’un point de vue financier, ce coût pour un employé de bureau représente près de 2,7 mois de salaire. Cela représente une perte annuelle de 5 589 € pour un ouvrier, 5 333 € pour un employé et 14 394 € pour un cadre.

« Les employés se connectent à internet surtout à leur arrivée au bureau, durant la pause déjeuner et en fin d’après-midi », précise Alexandre Souillé. « Le surf personnel intervient surtout pendant le déjeuner mais le problème peut se poursuivre souvent bien au delà. Il est donc important de mettre en place des solutions permettant d’encadrer les employer et de fixer des règles quant à l’utilisation du net ».

Quels contenus sont plébiscités au bureau ?

Par rapport à 2012, les catégories blogs, forum, wiki, portails et sites de partage de vidéos restent dans le top 3. On remarque néanmoins un léger recul de la catégorie actualité certainement du à une actualité générale et sportive moins riche qu’en 2012. Cela profite toutefois au « commerce en ligne » (+4%) et notamment au site Amazon.fr (+11 places) et LeBonCoin.fr (+1 place) qui progressent dans le top 20 des sites les plus visités au bureau.

Catégories de sites les plus consultés au bureau (hors moteurs de recherches et applications internes) :

  • LES TOPS 2013 :
    • +6% pour la catégorie « Loisirs »
    • +4% pour la catégorie « Commerce en ligne »
  • LES FLOPS 2012 :
    • -6% pour la catégorie « Actualités »
    • -3% pour la catégorie « Sites de partage de vidéos, vidéos live et replay »

Les sites plébiscités par les employés

Classement Sites Evolutions / 2012

  1. Facebook   =
  2. Youtube   =
  3. Wikipédia   =
  4. Le Bon Coin   +1 place
  5. Yahoo actu   -1 place
  6. Windows live MSN   +1 place
  7. Comment ça marche   -2 places
  8. Amazon   +11 places
  9. Blogger   =
  10. L’internaute   +1 place
  11. Dailymotion   +1 place
  12. Overblog   -4 places
  13. LinkedIn   +2 places
  14. Au Féminin   Entrée
  15. PagesJaunes   -1 place
  16. France Télévision   +2 places
  17. Le Figaro   =
  18. Programme-TV.net   Entrée
  19. Allo Ciné   Entrée
  20. Française des jeux   =

Les vidéos sur le net

3 sites du top 20 sont des sites qui diffusent des vidéos, sans compter les sites d’actualités qui proposent de plus en plus de vidéos.

Les réseaux sociaux

La catégorie se classe en cinquième position et pourtant Facebook reste le site le plus visité au bureau.  Il s’accapare 70% des visites de la catégorie réseaux sociaux. A noter la progression de LinkedIn (+2 places dans le top 20) qui a effectué quelques changements courant 2013.

Entrées et sorties

Trois nouvelles entrées sont à remarquer avec le site AuFéminin.com, Programme-TV.net et AlloCine.fr. Coté sorties, on peut noter Ebay.fr qui chutait déjà de 10 places lors du classement précédent, Lequipe.fr qui peut espérer un retour grâce aux récents JO et la Coupe du Monde de Football à venir et enfin TF1-WAT.

Cliquez sur ce lien pour télécharger l’étude dans son intégralité et accéder au guide proposant :

  • un classement des enjeux à maîtriser pour les entreprises (productivité, disponibilité de la bande passante, juridique, sécurité, etc.)
  • un rappel pratique pour les employés et les employeurs sur le contrôle d’internet, les limitations, les obligations juridiques, etc.
Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Etude 2014 Olfeo sur l’utilisation d’internet au bureau

Little Chicken in Broken Chocolate Easter Egg isolated on white 22nd avril, 2014

Olfeo présente les tendances et chiffres clés du surf au bureau, les enjeux économiques et juridiques pour les entreprises.

Points Clés :

  • Le temps passé moyen sur Internet par jour et par employé sur le lieu de travail en 2013 est en progression (+11,3%) 
  • Le surf personnel représente 58% de ce temps, soit 6 minutes de plus comparé à 2012 ce qui représente une chute de productivité de 14% pour les entreprises
  • Le wifi est plus propice à l’usage personnel d’Internet au bureau puisqu’il représente 75% du surf 
  • Facebook, Youtube et Wikipedia toujours dans le top 3 des sites les plus visités. Les sites de e-commerce refont une nette apparition (+4%) alors que les visites de sites d’actualité sont en recul (-6%)

Éditeur français d’une solution de proxy et filtrage de contenus Internet, Olfeo publie les résultats de l’édition 2014 de son étude « Réalité sur l’utilisation d’Internet au bureau ». Celle-ci permet d’évaluer les tendances de l’utilisation d’Internet en France et de mettre en avant les enjeux à maîtriser pour les entreprises (productivité, disponibilité de la bande passante, juridique, sécurité, etc.). Cette nouvelle étude fait pour la première fois la distinction entre surf internet filaire et en WiFi. Comme chaque année, l’étude révèle son lot de surprises !

« Un employé passe en moyenne 1h48 par jour sur Internet soit 11 minutes de plus que 2012 », précise Alexandre Souillé, président d’Olfeo. « Si la répartition entre surf personnel et professionnel reste la même, on note néanmoins une augmentation du surf personnel avec 6 minutes de plus par jour. Le phénomène BYOD se poursuit puisque le nombre d’accès via le WiFi a été multiplié par deux, 75% de ces connexions étant destinées à du surf personnel. Notre étude met d’ailleurs en exergue des différences significatives sur les types de sites consultés en filaire et en WiFi. Ainsi le WiFi est donc le mode de connexion privilégié pour accéder aux actualités, aux réseaux sociaux et à la messagerie. Les enjeux pour l’entreprise qui met à disposition une connexion sans fil restent néanmoins identique et comme nous l’avons récemment relevé dans notre étude sur les hotspots WiFi un grand nombre d’organisations n’ont toujours pas pris conscience ou ignorent les risques qui pèsent sur elles en matière de conformité juridique. »

Extrait des principaux résultats de la nouvelle édition :

  • Un employé passe 1H48/jour sur Internet au bureau (+ 11 minutes/2012)
  • 58% du temps passé sur Internet est à usage personnel, soit 63 minutes par jour.
  • Additionné, le temps passé sur internet au bureau à des fins personnelles, représente 31,5 jours par an.
  • Le surf en WiFi semble propice à un usage personnel avec 9 minutes par jour, soit 45 minutes par semaine
  • 14% : c’est la chute de productivité causée par l’usage personnel d’Internet au bureau.

L’impact économique toujours aussi conséquent

Lorsque l’on additionne les 63 minutes quotidiennes, on constate que cela représente 6,3 semaines par an passées par un employé à naviguer à des fins personnelles au bureau. D’un point de vue financier, ce coût pour un employé de bureau représente près de 2,7 mois de salaire. Cela représente une perte annuelle de 5 589 € pour un ouvrier, 5 333 € pour un employé et 14 394 € pour un cadre.

« Les employés se connectent à internet surtout à leur arrivée au bureau, durant la pause déjeuner et en fin d’après-midi », précise Alexandre Souillé. « Le surf personnel intervient surtout pendant le déjeuner mais le problème peut se poursuivre souvent bien au delà. Il est donc important de mettre en place des solutions permettant d’encadrer les employer et de fixer des règles quant à l’utilisation du net ».

Quels contenus sont plébiscités au bureau ?

Par rapport à 2012, les catégories blogs, forum, wiki, portails et sites de partage de vidéos restent dans le top 3. On remarque néanmoins un léger recul de la catégorie actualité certainement du à une actualité générale et sportive moins riche qu’en 2012. Cela profite toutefois au « commerce en ligne » (+4%) et notamment au site Amazon.fr (+11 places) et LeBonCoin.fr (+1 place) qui progressent dans le top 20 des sites les plus visités au bureau.

Catégories de sites les plus consultés au bureau (hors moteurs de recherches et applications internes) :

  • LES TOPS 2013 :
    • +6% pour la catégorie « Loisirs »
    • +4% pour la catégorie « Commerce en ligne »
  • LES FLOPS 2012 :
    • -6% pour la catégorie « Actualités »
    • -3% pour la catégorie « Sites de partage de vidéos, vidéos live et replay »

Les sites plébiscités par les employés

Classement Sites Evolutions / 2012

  1. Facebook   =
  2. Youtube   =
  3. Wikipédia   =
  4. Le Bon Coin   +1 place
  5. Yahoo actu   -1 place
  6. Windows live MSN   +1 place
  7. Comment ça marche   -2 places
  8. Amazon   +11 places
  9. Blogger   =
  10. L’internaute   +1 place
  11. Dailymotion   +1 place
  12. Overblog   -4 places
  13. LinkedIn   +2 places
  14. Au Féminin   Entrée
  15. PagesJaunes   -1 place
  16. France Télévision   +2 places
  17. Le Figaro   =
  18. Programme-TV.net   Entrée
  19. Allo Ciné   Entrée
  20. Française des jeux   =

Les vidéos sur le net

3 sites du top 20 sont des sites qui diffusent des vidéos, sans compter les sites d’actualités qui proposent de plus en plus de vidéos.

Les réseaux sociaux

La catégorie se classe en cinquième position et pourtant Facebook reste le site le plus visité au bureau.  Il s’accapare 70% des visites de la catégorie réseaux sociaux. A noter la progression de LinkedIn (+2 places dans le top 20) qui a effectué quelques changements courant 2013.

Entrées et sorties

Trois nouvelles entrées sont à remarquer avec le site AuFéminin.com, Programme-TV.net et AlloCine.fr. Coté sorties, on peut noter Ebay.fr qui chutait déjà de 10 places lors du classement précédent, Lequipe.fr qui peut espérer un retour grâce aux récents JO et la Coupe du Monde de Football à venir et enfin TF1-WAT.

Cliquez sur ce lien pour télécharger l’étude dans son intégralité et accéder au guide proposant :

  • un classement des enjeux à maîtriser pour les entreprises (productivité, disponibilité de la bande passante, juridique, sécurité, etc.)
  • un rappel pratique pour les employés et les employeurs sur le contrôle d’internet, les limitations, les obligations juridiques, etc.
By
@coesteve1
backtotop