Heartbleed : Risques et recommandations face à une potentielle exploitation – Commentaires de Jean-Pierre Carlin, LogRhythm

question theme

Une semaine après la révélation du bug Heartbleed, de nombreux rapports ont fait part de l’exploitation de la faille de sécurité et de cyber-attaques ciblant cette vulnérabilité. Bien que les fabricants de serveurs soient en train de fournir des correctifs à appliquer en urgence sur les équipements pour protéger les utilisateurs, les attaques commencent à se multiplier.

Au Canada, le site du fisc qui avait été fermé par mesure de précaution le 8 avril avant de le rouvrir 13 avril, vient d’annoncer avoir été victime du vol de 900 numéros d’assurance sociale.  Au Royaume-Uni, la faille a été utilisée sur le site dédié aux parents Mumset pour accéder aux données de plus de 1,5 millions d’usagers du forum.

Si en France aucune attaque n’a encore été relevée, le Centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponses aux attaques informatiques (CERT-FR) a remis à jour hier le bulletin d’alerte émis le mardi 8 avril, pour prévenir des risques liés à Heartbleed et indiquer les mesures à prendre pour se protéger.

Jean-Pierre Carlin, Directeur Europe du Sud chez LogRhythm, a fait les commentaires suivants : « Nous étions probablement nombreux à prédire qu’il finirait par y avoir une faille comme celle-ci, et si Heartbleed semble être exploité aux Etats-Unis et au Canada, nous ne tarderons peut-être pas à assister à la publication de rapports similaires en France.

La situation est clairement préoccupante dans la mesure où les données sensibles sur la mémoire d’un serveur cloud peuvent comprendre de nombreuses informations comme des noms d’utilisateurs, des mots de passe ou encore des numéros de comptes et des clés privées. Et comme si cela ne suffisait pas, l’exploitation de cette faille est extrêmement facile et il n’y a pas besoin d’être un hacker professionnel pour y parvenir, même les non-expérimentés seront susceptibles d’y arriver.

Changement de mot de passe

Nous sommes dans une situation où réagir de manière hâtive et radicale pourrait bien être le contraire de ce qu’il faut faire. Si votre fournisseur est toujours vulnérable, c’est-à-dire que le problème n’a pas été corrigé et qu’il n’y a pas eu de patch installé, et que vous changez vos mots de passe comme certains vous recommandent de le faire, vous allez rendre le nouveau mot de passe vulnérable. La situation est telle qu’il vaut mieux prendre le temps de la réflexion et porter une attention particulière aux informations communiquées par les entreprises qui détiennent vos données et agir en conséquence.

Confiance dans les sites sécurisés

Cette situation illustre parfaitement le niveau de confiance qui peut être accordé à la sécurité des technologies telles que les protocoles SSL. Les utilisateurs partent du principe que s’il y a un cadenas visible sur le site, leurs données sont protégées et transmises de façon sécurisée. Cela est vrai dans la plupart des cas mais le risque zéro n’existe pas. Nous encourageons les internautes à être plus méfiant en sécurité en général et d’agir comme s’il y avait toujours la possibilité d’être la cible d’un hacker.

Impératif de surveillance en continue et temps réel

Alors que nous entrons dans la phase d’exploitation potentielle de la faille, chaque entreprise doit surveiller de manière continue et en temps réel la moindre activité sur ses réseaux. Si des clés secrètes sont volées, la personne à l’origine de l’attaque pourra prendre le contrôle du trafic destiné aux applications et accéder à des échanges des données privées et sensibles  – comme lors de  transactions financières. La seule manière d’y remédier est d’être capable de surveiller méticuleusement le réseau et d’identifier les comportements anormaux. Nous pourrions bien être témoins d’attaque à grande échelle et les organisations doivent être vigilantes à la fois pour se protéger et protéger leurs clients. »

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Heartbleed : Risques et recommandations face à une potentielle exploitation – Commentaires de Jean-Pierre Carlin, LogRhythm

question theme 16th avril, 2014

Une semaine après la révélation du bug Heartbleed, de nombreux rapports ont fait part de l’exploitation de la faille de sécurité et de cyber-attaques ciblant cette vulnérabilité. Bien que les fabricants de serveurs soient en train de fournir des correctifs à appliquer en urgence sur les équipements pour protéger les utilisateurs, les attaques commencent à se multiplier.

Au Canada, le site du fisc qui avait été fermé par mesure de précaution le 8 avril avant de le rouvrir 13 avril, vient d’annoncer avoir été victime du vol de 900 numéros d’assurance sociale.  Au Royaume-Uni, la faille a été utilisée sur le site dédié aux parents Mumset pour accéder aux données de plus de 1,5 millions d’usagers du forum.

Si en France aucune attaque n’a encore été relevée, le Centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponses aux attaques informatiques (CERT-FR) a remis à jour hier le bulletin d’alerte émis le mardi 8 avril, pour prévenir des risques liés à Heartbleed et indiquer les mesures à prendre pour se protéger.

Jean-Pierre Carlin, Directeur Europe du Sud chez LogRhythm, a fait les commentaires suivants : « Nous étions probablement nombreux à prédire qu’il finirait par y avoir une faille comme celle-ci, et si Heartbleed semble être exploité aux Etats-Unis et au Canada, nous ne tarderons peut-être pas à assister à la publication de rapports similaires en France.

La situation est clairement préoccupante dans la mesure où les données sensibles sur la mémoire d’un serveur cloud peuvent comprendre de nombreuses informations comme des noms d’utilisateurs, des mots de passe ou encore des numéros de comptes et des clés privées. Et comme si cela ne suffisait pas, l’exploitation de cette faille est extrêmement facile et il n’y a pas besoin d’être un hacker professionnel pour y parvenir, même les non-expérimentés seront susceptibles d’y arriver.

Changement de mot de passe

Nous sommes dans une situation où réagir de manière hâtive et radicale pourrait bien être le contraire de ce qu’il faut faire. Si votre fournisseur est toujours vulnérable, c’est-à-dire que le problème n’a pas été corrigé et qu’il n’y a pas eu de patch installé, et que vous changez vos mots de passe comme certains vous recommandent de le faire, vous allez rendre le nouveau mot de passe vulnérable. La situation est telle qu’il vaut mieux prendre le temps de la réflexion et porter une attention particulière aux informations communiquées par les entreprises qui détiennent vos données et agir en conséquence.

Confiance dans les sites sécurisés

Cette situation illustre parfaitement le niveau de confiance qui peut être accordé à la sécurité des technologies telles que les protocoles SSL. Les utilisateurs partent du principe que s’il y a un cadenas visible sur le site, leurs données sont protégées et transmises de façon sécurisée. Cela est vrai dans la plupart des cas mais le risque zéro n’existe pas. Nous encourageons les internautes à être plus méfiant en sécurité en général et d’agir comme s’il y avait toujours la possibilité d’être la cible d’un hacker.

Impératif de surveillance en continue et temps réel

Alors que nous entrons dans la phase d’exploitation potentielle de la faille, chaque entreprise doit surveiller de manière continue et en temps réel la moindre activité sur ses réseaux. Si des clés secrètes sont volées, la personne à l’origine de l’attaque pourra prendre le contrôle du trafic destiné aux applications et accéder à des échanges des données privées et sensibles  – comme lors de  transactions financières. La seule manière d’y remédier est d’être capable de surveiller méticuleusement le réseau et d’identifier les comportements anormaux. Nous pourrions bien être témoins d’attaque à grande échelle et les organisations doivent être vigilantes à la fois pour se protéger et protéger leurs clients. »

By
@coesteve1
backtotop