La suite SAS® Customer Intelligence répond aux défis de la transformation numérique des entreprises

Dématérialisation

Cette nouvelle version de la solution SAS permet d’intégrer des données clients plus riches pour mieux contextualiser les interactions multicanales et accélérer la prise de décisions grâce à la visualisation de données

SAS, le leader des solutions de business analytics, annonce la dernière version de SAS® Customer Intelligence. Cette suite permet aux entreprises d’exploiter la combinaison : données, analytique et visualisation, afin de profiter pleinement de l’ère numérique.

Pour de nombreuses entreprises, être  » digital  » se limite à la mise en œuvre de nouveaux canaux numériques tels les applications mobiles ou les médias sociaux. En fait, être une véritable entreprise numérique, c’est avoir la capacité d’associer données, analytique, expérience client et transactions opérationnelles dans un même processus métier. A l’aide de SAS Customer Intelligence, les entreprises peuvent analyser des données de tous types (sociales, spatiales, mobiles ou issues du e-commerce) plus rapidement (en quelques minutes voire quelques secondes), et rendre leur relation client beaucoup plus engageante tout en optimisant les opérations marketing. Elles peuvent également tirer parti de rapports personnalisés, de puissantes fonctionnalités analytiques et de fonctions de visualisation de données, afin non seulement d’approfondir leur connaissance client, mais également de suivre et de démontrer la valeur métier de leurs activités marketing en analysant finement la performance des campagnes.

Parmi les nouveautés de la suite SAS Customer Intelligence :

  • Une meilleure visualisation des activités marketing : Les équipes marketing peuvent facilement créer, visualiser et organiser leurs rapports sur les performances des campagnes dans un espace de travail dédié au reporting. Les fonctionnalités analytiques intuitives de la solution et la visualisation interactive des données leur permettent d’envisager davantage de scénarios et d’améliorer ainsi la qualité de leurs décisions et le succès de leurs opérations. En plus de fournir des réponses plus rapidement, SAS Customer Intelligence renforce la collaboration et la responsabilisation des équipes.
  • Des données clients plus complètes : Les utilisateurs peuvent désormais enrichir les profils de leurs clients à l’aide de véritables cartes d’identité sociales (social ID) issues des empreintes numériques laissées par les internautes sur les réseaux sociaux. Lorsque les interfaces de programmation (API) de ces derniers  le permettent il est ainsi possible d’associer cette identité à l’ensemble des points de contacts d’un client donné : terminaux numériques, canaux en ligne, adresses de messageries, comptes abonnés et autres données non structurées. Ils peuvent ainsi utiliser cette connaissance approfondie de leurs clients pour effectuer en continu des analyses de leurs comportements et l’intégrer à des règles métier afin de personnaliser et d’améliorer l’expérience client.
  • Des sources de données étendues : Les équipes marketing peuvent désormais analyser davantage de données relatives au e-commerce : modes de paiement, frais de livraison, taxes, adresses de livraison et de facturation, ainsi que les commentaires des clients. Ces informations leur permettront d’offrir un meilleur service au client, par exemple en comprenant mieux la relation entre un message annonçant une rupture de stock, une commande en souffrance ou l’indication de frais de livraison et l’abandon d’un panier.
  • Des interactions multicanales plus contextualisées : En indiquant selon quelles séquences mener leurs campagnes ou leurs interactions via d’autres canaux interactifs (sites Web et centres de contact), les équipes marketing peuvent améliorer grandement l’expérience client à l’aide d’offres, d’informations et d’interactions mieux personnalisées. Il leur est possible de livrer du contenu contextualisé via une multitude de canaux interactifs à partir d’une seule action ou décision prise par le client (par exemple lorsque ce dernier décide de joindre un centre de contact pour obtenir la mise à niveau d’un service). En plus d’aiguiller les agents vers la prochaine meilleure action à entreprendre au cours de la communication (ex. : faire une offre de remise), les outils analytiques peuvent également déterminer la meilleure action de suivi, comme afficher un message de remerciement sur la page d’accueil de l’entreprise lors de la prochaine visite du client.

« Le numérique est désormais tellement intégré à tout ce que nous faisons qu’il n’y a plus aucun sens à voir le marketing numérique comme un processus isolé,  » déclare Scott Brinker, auteur et rédacteur en chef du blog Chief Marketing Technologist. « Ce mélange de données, d’analytique et d’opérations agiles est désormais la matière première à partir de laquelle se façonne le marketing contemporain. C’est la voie par laquelle les entreprises livrent leurs expériences client, et par laquelle les clients peuvent faire entendre leur voix. »

SAS sera présent au salon e-marketing 2014 du 8 au 10 avril – Stand E32-F31
Et interviendra à 3 ateliers : Exploiter les data clients – Mesurer son efficacité marketing – Recruter et fidéliser

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

La suite SAS® Customer Intelligence répond aux défis de la transformation numérique des entreprises

Dématérialisation 7th avril, 2014

Cette nouvelle version de la solution SAS permet d’intégrer des données clients plus riches pour mieux contextualiser les interactions multicanales et accélérer la prise de décisions grâce à la visualisation de données

SAS, le leader des solutions de business analytics, annonce la dernière version de SAS® Customer Intelligence. Cette suite permet aux entreprises d’exploiter la combinaison : données, analytique et visualisation, afin de profiter pleinement de l’ère numérique.

Pour de nombreuses entreprises, être  » digital  » se limite à la mise en œuvre de nouveaux canaux numériques tels les applications mobiles ou les médias sociaux. En fait, être une véritable entreprise numérique, c’est avoir la capacité d’associer données, analytique, expérience client et transactions opérationnelles dans un même processus métier. A l’aide de SAS Customer Intelligence, les entreprises peuvent analyser des données de tous types (sociales, spatiales, mobiles ou issues du e-commerce) plus rapidement (en quelques minutes voire quelques secondes), et rendre leur relation client beaucoup plus engageante tout en optimisant les opérations marketing. Elles peuvent également tirer parti de rapports personnalisés, de puissantes fonctionnalités analytiques et de fonctions de visualisation de données, afin non seulement d’approfondir leur connaissance client, mais également de suivre et de démontrer la valeur métier de leurs activités marketing en analysant finement la performance des campagnes.

Parmi les nouveautés de la suite SAS Customer Intelligence :

  • Une meilleure visualisation des activités marketing : Les équipes marketing peuvent facilement créer, visualiser et organiser leurs rapports sur les performances des campagnes dans un espace de travail dédié au reporting. Les fonctionnalités analytiques intuitives de la solution et la visualisation interactive des données leur permettent d’envisager davantage de scénarios et d’améliorer ainsi la qualité de leurs décisions et le succès de leurs opérations. En plus de fournir des réponses plus rapidement, SAS Customer Intelligence renforce la collaboration et la responsabilisation des équipes.
  • Des données clients plus complètes : Les utilisateurs peuvent désormais enrichir les profils de leurs clients à l’aide de véritables cartes d’identité sociales (social ID) issues des empreintes numériques laissées par les internautes sur les réseaux sociaux. Lorsque les interfaces de programmation (API) de ces derniers  le permettent il est ainsi possible d’associer cette identité à l’ensemble des points de contacts d’un client donné : terminaux numériques, canaux en ligne, adresses de messageries, comptes abonnés et autres données non structurées. Ils peuvent ainsi utiliser cette connaissance approfondie de leurs clients pour effectuer en continu des analyses de leurs comportements et l’intégrer à des règles métier afin de personnaliser et d’améliorer l’expérience client.
  • Des sources de données étendues : Les équipes marketing peuvent désormais analyser davantage de données relatives au e-commerce : modes de paiement, frais de livraison, taxes, adresses de livraison et de facturation, ainsi que les commentaires des clients. Ces informations leur permettront d’offrir un meilleur service au client, par exemple en comprenant mieux la relation entre un message annonçant une rupture de stock, une commande en souffrance ou l’indication de frais de livraison et l’abandon d’un panier.
  • Des interactions multicanales plus contextualisées : En indiquant selon quelles séquences mener leurs campagnes ou leurs interactions via d’autres canaux interactifs (sites Web et centres de contact), les équipes marketing peuvent améliorer grandement l’expérience client à l’aide d’offres, d’informations et d’interactions mieux personnalisées. Il leur est possible de livrer du contenu contextualisé via une multitude de canaux interactifs à partir d’une seule action ou décision prise par le client (par exemple lorsque ce dernier décide de joindre un centre de contact pour obtenir la mise à niveau d’un service). En plus d’aiguiller les agents vers la prochaine meilleure action à entreprendre au cours de la communication (ex. : faire une offre de remise), les outils analytiques peuvent également déterminer la meilleure action de suivi, comme afficher un message de remerciement sur la page d’accueil de l’entreprise lors de la prochaine visite du client.

« Le numérique est désormais tellement intégré à tout ce que nous faisons qu’il n’y a plus aucun sens à voir le marketing numérique comme un processus isolé,  » déclare Scott Brinker, auteur et rédacteur en chef du blog Chief Marketing Technologist. « Ce mélange de données, d’analytique et d’opérations agiles est désormais la matière première à partir de laquelle se façonne le marketing contemporain. C’est la voie par laquelle les entreprises livrent leurs expériences client, et par laquelle les clients peuvent faire entendre leur voix. »

SAS sera présent au salon e-marketing 2014 du 8 au 10 avril – Stand E32-F31
Et interviendra à 3 ateliers : Exploiter les data clients – Mesurer son efficacité marketing – Recruter et fidéliser

By
@coesteve1
backtotop