Mandriva Pulse 2, l’innovation à la française au service de la gestion d’infrastructure informatique

Pulse 2.0 s’enrichit de nouvelles fonctionnalités et propose maintenant, dans une interface à la fois épurée et intuitive, une solution de reporting, la gestion des licences et des mises à jour de sécurité, la gestion des postes itinérants et la convergence logicielle.

Mandriva SA annonce la disponibilité de Pulse 2.0, sa solution de gestion des infrastructures informatiques pour tous les types d’organisations, de la TPE aux grands comptes.

Multi-OS (Linux, Windows, Mac OS) et multi-sites, Pulse est  une des solutions les plus sécurisée made in France, qui n’intègre aucun code source anglo-saxon, ce qui permet aux entreprises de maîtriser entièrement la sécurité de leur infrastructure et d’éviter notamment les « portes dérobées ».

Les nouveautés de Pulse 2.0 :

  • Reporting  complet avec possibilité d’exploiter directement les graphes d’évolution et de charge du tableau de bord ;

    ·          Un nouveau Mode Pull autorisant les déploiements sur les postes distants,  non connectés au réseau local ;

    ·            Intégration de la gestion des licences au sein de Pulse ;

    ·            Gestion centralisée des mises à jours  de sécurité Windows pour un parc local et distant toujours up to date et donc mieux sécurisé ;

    ·            Convergence logicielle pour automatiser les déploiements et gagner un temps précieux ;

    ·            CD auto-installable, qui intègre un assistant simplifiant la configuration initiale de Pulse 2.0.

 

Pulse 2.0 est une des résultats de la stratégie mise en œuvre par par Mandriva à l’arrivée de son nouveau CEO, Jean-Manuel Croset. Mandriva SA soutient la communauté éponyme, qui travaille sur la célèbre distribution, mais se concentre exclusivement sur des solutions professionnelles, qui sont pensées et développées en France par les équipes en interne et commercialisées via un réseau de partenaires. Pulse est donc un produit open source permettant de gérer facilement  son parc informatique et d’augmenter la performance du SI.

« Alors que beaucoup vantent les mérites d’une innovation française, Mandriva SA demeure le premier éditeur open source européen développant ses solutions en France, et qui continue à faire évoluer son outil de gestion de système informatique destiné aux PME et grand compte. Avec Pulse 2, nous proposons une solution complète et multi-sites dont les utilisateurs sont certains de maîtriser autant l’usage que les sources ce qui, par les temps qui courent devient un luxe. » souligne Jean-Manuel Croset. « Nous espérons rapidement conquérir autant d’entreprises en France, que nous l’avons fait en Allemagne et sur d’autres marchés européens. C’est la raison pour laquelle nous allons très rapidement recruter de nouveaux partenaires à forte valeur ajoutée pour commercialiser ce « trésor de la gestion de parc IT, abordable pour tous » dans l’hexagone. »

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Mandriva Pulse 2, l’innovation à la française au service de la gestion d’infrastructure informatique

21st mars, 2014

Pulse 2.0 s’enrichit de nouvelles fonctionnalités et propose maintenant, dans une interface à la fois épurée et intuitive, une solution de reporting, la gestion des licences et des mises à jour de sécurité, la gestion des postes itinérants et la convergence logicielle.

Mandriva SA annonce la disponibilité de Pulse 2.0, sa solution de gestion des infrastructures informatiques pour tous les types d’organisations, de la TPE aux grands comptes.

Multi-OS (Linux, Windows, Mac OS) et multi-sites, Pulse est  une des solutions les plus sécurisée made in France, qui n’intègre aucun code source anglo-saxon, ce qui permet aux entreprises de maîtriser entièrement la sécurité de leur infrastructure et d’éviter notamment les « portes dérobées ».

Les nouveautés de Pulse 2.0 :

  • Reporting  complet avec possibilité d’exploiter directement les graphes d’évolution et de charge du tableau de bord ;

    ·          Un nouveau Mode Pull autorisant les déploiements sur les postes distants,  non connectés au réseau local ;

    ·            Intégration de la gestion des licences au sein de Pulse ;

    ·            Gestion centralisée des mises à jours  de sécurité Windows pour un parc local et distant toujours up to date et donc mieux sécurisé ;

    ·            Convergence logicielle pour automatiser les déploiements et gagner un temps précieux ;

    ·            CD auto-installable, qui intègre un assistant simplifiant la configuration initiale de Pulse 2.0.

 

Pulse 2.0 est une des résultats de la stratégie mise en œuvre par par Mandriva à l’arrivée de son nouveau CEO, Jean-Manuel Croset. Mandriva SA soutient la communauté éponyme, qui travaille sur la célèbre distribution, mais se concentre exclusivement sur des solutions professionnelles, qui sont pensées et développées en France par les équipes en interne et commercialisées via un réseau de partenaires. Pulse est donc un produit open source permettant de gérer facilement  son parc informatique et d’augmenter la performance du SI.

« Alors que beaucoup vantent les mérites d’une innovation française, Mandriva SA demeure le premier éditeur open source européen développant ses solutions en France, et qui continue à faire évoluer son outil de gestion de système informatique destiné aux PME et grand compte. Avec Pulse 2, nous proposons une solution complète et multi-sites dont les utilisateurs sont certains de maîtriser autant l’usage que les sources ce qui, par les temps qui courent devient un luxe. » souligne Jean-Manuel Croset. « Nous espérons rapidement conquérir autant d’entreprises en France, que nous l’avons fait en Allemagne et sur d’autres marchés européens. C’est la raison pour laquelle nous allons très rapidement recruter de nouveaux partenaires à forte valeur ajoutée pour commercialiser ce « trésor de la gestion de parc IT, abordable pour tous » dans l’hexagone. »

By
@coesteve1
backtotop