Accéder à l’innovation devient enfin possible – par Cyril Marlaud, Directeur Général de Realease Capital

Vector Innovation. Broken text

L’accélération du cycle de sortie des technologies est un réel challenge pour les entreprises qui doivent en continu investir des ressources importantes pour en bénéficier. Cela est un frein pour certaines entreprises et notamment les plus petites qui pourraient développer rapidement leur compétitivité en utilisant des technologies de nouvelle génération. Nous pouvons prendre l’exemple des technologies d’impression 3D ou encore du Displair, cet écran révolutionnaire qui projette des images à partir d’air et de particules d’eau… Sur cet exemple, l’écran de 30 pouces est aujourd’hui proposé au tarif de 30 000 € HT.

L’achat de ces technologies a donc un coût. Il est alors nécessaire de trouver des sources de financement. Mais lesquelles ? La location évolutive semble être une piste. Cette dernière permet en effet de contenir ses coûts tout en accédant à des technologies révolutionnaires. L’achat One Shot n’est alors plus la règle et devient l’exception sur un marché mouvant.

Les bénéfices de l’approche de location évolutive sont alors de différentes natures :

  • Souplesse d’un seul contrat pour le financement d’un projet global ;
  • Choix du type de matériel et de la durée des contrats ;
  • Intégration des évolutions technologiques ;
  • Renouvellement régulier de son parc grâce à l’évolutivité des contrats ;
  • Préservation de sa capacité d’autofinancement ;
  • Maîtrise de ses budgets en fonction de la durée de vie des matériels.

Proposer à ses collaborateurs des outils innovants ne représente donc plus un investissement dissuasif. À titre d’exemple, il devient possible d’accéder à des technologies de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour des mensualités abordables et ne grevant pas le budget de l’entreprise. Il est donc nécessaire de se poser la question du financement des technologies et de mettre en place une politique d’achat flexible et respectant son plan budgétaire.

De plus, acquérir une technologie au travers d’un achat traditionnel n‘est pas nécessairement adapté dans la mesure où les technologies sont très rapidement obsolètes. De plus, considérer qu’ils ne se déprécient pas sur une période de trois ans est une erreur comptable. Devenir propriétaire, en fin de contrat, d’un matériel à forte obsolescence, c’est également supporter un coût de maintenance disproportionné par rapport à la valeur du matériel. Ce constat est particulièrement saisissant pour les technologies chères et de pointe.

La location évolutive est donc un véritable moteur de financement et de l’accès à l’innovation. Il faut donc repenser ces processus d’achat traditionnels et ne pas hésiter à se tourner vers des modèles de financement flexibles. L’entreprise peut alors se développer en utilisant à moindre coût des technologies de nouvelle génération.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Accéder à l’innovation devient enfin possible – par Cyril Marlaud, Directeur Général de Realease Capital

Vector Innovation. Broken text 11th mars, 2014

L’accélération du cycle de sortie des technologies est un réel challenge pour les entreprises qui doivent en continu investir des ressources importantes pour en bénéficier. Cela est un frein pour certaines entreprises et notamment les plus petites qui pourraient développer rapidement leur compétitivité en utilisant des technologies de nouvelle génération. Nous pouvons prendre l’exemple des technologies d’impression 3D ou encore du Displair, cet écran révolutionnaire qui projette des images à partir d’air et de particules d’eau… Sur cet exemple, l’écran de 30 pouces est aujourd’hui proposé au tarif de 30 000 € HT.

L’achat de ces technologies a donc un coût. Il est alors nécessaire de trouver des sources de financement. Mais lesquelles ? La location évolutive semble être une piste. Cette dernière permet en effet de contenir ses coûts tout en accédant à des technologies révolutionnaires. L’achat One Shot n’est alors plus la règle et devient l’exception sur un marché mouvant.

Les bénéfices de l’approche de location évolutive sont alors de différentes natures :

  • Souplesse d’un seul contrat pour le financement d’un projet global ;
  • Choix du type de matériel et de la durée des contrats ;
  • Intégration des évolutions technologiques ;
  • Renouvellement régulier de son parc grâce à l’évolutivité des contrats ;
  • Préservation de sa capacité d’autofinancement ;
  • Maîtrise de ses budgets en fonction de la durée de vie des matériels.

Proposer à ses collaborateurs des outils innovants ne représente donc plus un investissement dissuasif. À titre d’exemple, il devient possible d’accéder à des technologies de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour des mensualités abordables et ne grevant pas le budget de l’entreprise. Il est donc nécessaire de se poser la question du financement des technologies et de mettre en place une politique d’achat flexible et respectant son plan budgétaire.

De plus, acquérir une technologie au travers d’un achat traditionnel n‘est pas nécessairement adapté dans la mesure où les technologies sont très rapidement obsolètes. De plus, considérer qu’ils ne se déprécient pas sur une période de trois ans est une erreur comptable. Devenir propriétaire, en fin de contrat, d’un matériel à forte obsolescence, c’est également supporter un coût de maintenance disproportionné par rapport à la valeur du matériel. Ce constat est particulièrement saisissant pour les technologies chères et de pointe.

La location évolutive est donc un véritable moteur de financement et de l’accès à l’innovation. Il faut donc repenser ces processus d’achat traditionnels et ne pas hésiter à se tourner vers des modèles de financement flexibles. L’entreprise peut alors se développer en utilisant à moindre coût des technologies de nouvelle génération.

By
@coesteve1
backtotop