Bitcoin – Une nouvelle monnaie électronique peut-elle vraiment profiter au e-commerce ? Spreadshirt

Onlne Einkauf mit Smart Phone

5 arguments à considérer

Si vous n’avez encore jamais entendu parler des Bitcoins auparavant, sachez qu’il s’agit d’une monnaie électronique. Souvent désigné comme une cryptomonnaie, le Bitcoin est souvent évoqué comme une solution à une monnaie mondiale. Le Bitcoin fonctionne sur un système peer-to-peer et est d’ores et déjà utilisé par certaines entreprises.

En tant que CEO d’une société e-commerce, impliqué dans l’Internet depuis les années 80, je ne pense pas que nous soyons déjà prêts à utiliser les Bitcoins et peut-être même ne le serons-nous jamais. Mes propos peuvent consterner certains partisans des Bitcoins, mais nous devons avant tout penser à la manière dont il est présenté, autrement dit comme une alternative à l’utilisation de plusieurs devises et plusieurs modes de paiement. Le Bitcoin est-il réellement un moyen de paiement pertinent pour le client en ligne ? À l’heure actuelle, chez Spreadshirt (l’entreprise e-commerce que je dirige), nous n’avons encore jamais eu de clients réclamant ce mode de paiement. A ce jour, pas un seul de nos milliers de clients ou partenaires de boutiques n’a encore demandé à payer ou à être payé en Bitcoin. Pourquoi, alors que vous avez acceptez et reconnaissez des devises, voudriez-vous compliquer les choses et proposer un autre mode de paiement ?

J’ai peut-être quelques préjugés sur le Bitcoin, peut-être cela est-il dû au fait que j’ai grandi en Grande-Bretagne avec le sentiment qu’une monnaie sans le visage de la reine n’est pas de l’argent réel. Bien que je vive aujourd’hui entre l’Amérique et la zone Euro, je me demande encore sérieusement si le Bitcoin présente réellement un intérêt pour les consommateurs. Nous avons déjà les cartes de crédit, le paiement différé ou immédiat, et d’autres moyens qui fonctionnent très bien et ne coutent rien au consommateur.

Mais je vais faire preuve d’ouverture d’esprit. Je crois que les entreprises doivent penser à l’avenir et à la pérennité de leurs pratiques si elles veulent perdurer. Par conséquent, en tant que e-commerçant sur un marché international, j’ai réfléchi à cinq raisons qui pourraient justifier l’utilisation du Bitcoin par le consommateur moyen :

  1. Une meilleure sécurité ? La plupart des clients en ligne sont relativement satisfaits de la sécurité des transactions avec les méthodes de paiement existantes, et, dans une certaine mesure, ils sont d’accord pour vivre avec le risque. Quant à ceux qui sont inquiets, ils ont tendance à faire leurs achats avec des marques de confiance plutôt que de changer de méthode de paiement.
  2. 0 % de Fraude ? Il s’agit du problème du commerçant et non du consommateur. La plupart des cartes de crédit offrent aux consommateurs une protection contre la fraude. Le coût est couvert par l’établissement de crédit et le commerçant de sorte que le consommateur n’ait à se soucier de rien. Les commerçants ne peuvent contraindre les consommateurs à utiliser un type de paiement spécifique en fonction de leurs besoins. Je vous promets que si je pouvais réduire la fraude de 1 % dans mon entreprise je le ferais. Par ailleurs, si les dernières actualités ont mis en avant la popularité croissante du Bitcoin, elles ont également montré qu’il constituait une cible de choix pour les cybercriminels. Et si vos Bitcoins sont dérobés, et bien, aucun recours possible malheureusement.
  3.  Moins de coûts ? L’utilisation des Bitcoins n’a pas d’influence positive sur le coût pour le consommateur. En effet, très peu de commerçants imputent un coût différent en fonction du moyen de paiement bien que cela ne leur coute pas toujours la même chose.  En fait, beaucoup ne sont pas autorisés à le faire dans leurs conditions générales de ventes. En dehors des voyagistes et billetteries évènementielles.
  4.  Plus simple ? Hmmm … Donc un consommateur devrait utiliser une monnaie autre que celle utilisée habituellement mais aussi faire des gymnastiques de calcul ? Eh bien cela n’est pas vraiment ce qu’on peut considérer comme plus simple !
  5. Vitesse de transaction ? Le consommateur moyen s’en moque. « Je paie. Je reçois mon produit. J’imagine donc que l’argent arrive à bon port ». Si vous transférez des sommes d’argent suffisamment conséquentes et que la transaction prend plus de 24 heures, alors oui, cela peut être pertinent. Mais cela m’ait par exemple uniquement arrivé deux fois dans ma vie, au moment d’acheter ou de vendre une entreprise. Et des méthodes simples existent déjà pour faire face à cette situation. Donc il ne s’agit pas d’une préoccupation du grand public.

Si le Bitcoin ne concerne par le marché de masse, alors il est peu utile aux plateformes e-commerce. Mais je serais heureux de m’être trompé. Donnez-moi simplement un argument pour me convaincre de l’utilisation mass-market du Bitcoin. Internet a prouvé par le passé que les nouvelles pratiques se heurtent souvent à bien des critiques et oppositions. Mais mon travail consiste à être au plus proche des besoins de nos clients. Ainsi, si un jour les clients sont nombreux à me dire qu’ils veulent utiliser le Bitcoin, alors nous nous adapterons et trouverons le moyen de mettre en place ce moyen de paiement.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Bitcoin – Une nouvelle monnaie électronique peut-elle vraiment profiter au e-commerce ? Spreadshirt

Onlne Einkauf mit Smart Phone 13th février, 2014

5 arguments à considérer

Si vous n’avez encore jamais entendu parler des Bitcoins auparavant, sachez qu’il s’agit d’une monnaie électronique. Souvent désigné comme une cryptomonnaie, le Bitcoin est souvent évoqué comme une solution à une monnaie mondiale. Le Bitcoin fonctionne sur un système peer-to-peer et est d’ores et déjà utilisé par certaines entreprises.

En tant que CEO d’une société e-commerce, impliqué dans l’Internet depuis les années 80, je ne pense pas que nous soyons déjà prêts à utiliser les Bitcoins et peut-être même ne le serons-nous jamais. Mes propos peuvent consterner certains partisans des Bitcoins, mais nous devons avant tout penser à la manière dont il est présenté, autrement dit comme une alternative à l’utilisation de plusieurs devises et plusieurs modes de paiement. Le Bitcoin est-il réellement un moyen de paiement pertinent pour le client en ligne ? À l’heure actuelle, chez Spreadshirt (l’entreprise e-commerce que je dirige), nous n’avons encore jamais eu de clients réclamant ce mode de paiement. A ce jour, pas un seul de nos milliers de clients ou partenaires de boutiques n’a encore demandé à payer ou à être payé en Bitcoin. Pourquoi, alors que vous avez acceptez et reconnaissez des devises, voudriez-vous compliquer les choses et proposer un autre mode de paiement ?

J’ai peut-être quelques préjugés sur le Bitcoin, peut-être cela est-il dû au fait que j’ai grandi en Grande-Bretagne avec le sentiment qu’une monnaie sans le visage de la reine n’est pas de l’argent réel. Bien que je vive aujourd’hui entre l’Amérique et la zone Euro, je me demande encore sérieusement si le Bitcoin présente réellement un intérêt pour les consommateurs. Nous avons déjà les cartes de crédit, le paiement différé ou immédiat, et d’autres moyens qui fonctionnent très bien et ne coutent rien au consommateur.

Mais je vais faire preuve d’ouverture d’esprit. Je crois que les entreprises doivent penser à l’avenir et à la pérennité de leurs pratiques si elles veulent perdurer. Par conséquent, en tant que e-commerçant sur un marché international, j’ai réfléchi à cinq raisons qui pourraient justifier l’utilisation du Bitcoin par le consommateur moyen :

  1. Une meilleure sécurité ? La plupart des clients en ligne sont relativement satisfaits de la sécurité des transactions avec les méthodes de paiement existantes, et, dans une certaine mesure, ils sont d’accord pour vivre avec le risque. Quant à ceux qui sont inquiets, ils ont tendance à faire leurs achats avec des marques de confiance plutôt que de changer de méthode de paiement.
  2. 0 % de Fraude ? Il s’agit du problème du commerçant et non du consommateur. La plupart des cartes de crédit offrent aux consommateurs une protection contre la fraude. Le coût est couvert par l’établissement de crédit et le commerçant de sorte que le consommateur n’ait à se soucier de rien. Les commerçants ne peuvent contraindre les consommateurs à utiliser un type de paiement spécifique en fonction de leurs besoins. Je vous promets que si je pouvais réduire la fraude de 1 % dans mon entreprise je le ferais. Par ailleurs, si les dernières actualités ont mis en avant la popularité croissante du Bitcoin, elles ont également montré qu’il constituait une cible de choix pour les cybercriminels. Et si vos Bitcoins sont dérobés, et bien, aucun recours possible malheureusement.
  3.  Moins de coûts ? L’utilisation des Bitcoins n’a pas d’influence positive sur le coût pour le consommateur. En effet, très peu de commerçants imputent un coût différent en fonction du moyen de paiement bien que cela ne leur coute pas toujours la même chose.  En fait, beaucoup ne sont pas autorisés à le faire dans leurs conditions générales de ventes. En dehors des voyagistes et billetteries évènementielles.
  4.  Plus simple ? Hmmm … Donc un consommateur devrait utiliser une monnaie autre que celle utilisée habituellement mais aussi faire des gymnastiques de calcul ? Eh bien cela n’est pas vraiment ce qu’on peut considérer comme plus simple !
  5. Vitesse de transaction ? Le consommateur moyen s’en moque. « Je paie. Je reçois mon produit. J’imagine donc que l’argent arrive à bon port ». Si vous transférez des sommes d’argent suffisamment conséquentes et que la transaction prend plus de 24 heures, alors oui, cela peut être pertinent. Mais cela m’ait par exemple uniquement arrivé deux fois dans ma vie, au moment d’acheter ou de vendre une entreprise. Et des méthodes simples existent déjà pour faire face à cette situation. Donc il ne s’agit pas d’une préoccupation du grand public.

Si le Bitcoin ne concerne par le marché de masse, alors il est peu utile aux plateformes e-commerce. Mais je serais heureux de m’être trompé. Donnez-moi simplement un argument pour me convaincre de l’utilisation mass-market du Bitcoin. Internet a prouvé par le passé que les nouvelles pratiques se heurtent souvent à bien des critiques et oppositions. Mais mon travail consiste à être au plus proche des besoins de nos clients. Ainsi, si un jour les clients sont nombreux à me dire qu’ils veulent utiliser le Bitcoin, alors nous nous adapterons et trouverons le moyen de mettre en place ce moyen de paiement.

By
@coesteve1
backtotop