Traitement du courrier industriel, une nouvelle « offre light » – commentaires de Nathalie Miossec, Xplor France

Paper airplane with big aspirations

En ce début d’année 2014, on ne parle plus que de « régime », WT (nom technique de l’offre pour le traitement du courrier industriel) ou Tempos’t V3 (nom commercial) n’y coupent pas !

Pour nous présenter cette offre du groupe La Poste, deux cabinets de conseils, experts du domaine éditique, se sont associés pour présenter les dernières évolutions de cette offre: le cabinet KALPA Conseils et l’ intégrateur B.S.C.

Pascal Lenoir, Kalpa Conseils, a synthétisé pour nous les grandes lignes de cette offre, avec une « vision utilisateur ». Une première pour moi !

L’offre WT n’est pas nouvelle en soit, elle est née de la volonté de La Poste de moderniser son outil industriel par la mise en place des PIC (Plateformes Industrielles du Courrier), cela remonte aux années 2000. Peu à peu, les mécanismes d’une relation commerciale se sont mis en place également… Nous sommes devenus des « Clients » qu’il faut donc « fidéliser ».

WT offre une double « fidélisation »

  • par la mise en œuvre de modalités exclusives de traitement et d’échanges, mais également
  • par la mise en place de services à valeur ajoutée.

Toutefois l’accès à ces dernières est conditionné par la mise en place chez le « client » du socle technique. Là encore, la simplicité des mots et des concepts utilisés par Pascal Lenoir, ont permis à l’assistance d’appréhender facilement les grands principes de ce socle technique.

L’offre « socle » en quelques mots

Si les aspects de préparation postale et d’allotissement se faisaient à l’aide d’algorithmes, parfois compliqués, WT les propose désormais sous forme de tables; les étiquettes s’enrichissent d’informations de contenus, tels que le poids, le nombre de plis, l’origine des plis. Et enfin, la partie la plus visible de la chose : les documents échangés entre les parties (bordereaux de dépôts et factures) se dématérialisent, et de fait, l’information s’échange au fil de l’eau.

Les aspects « light » de cette offre sont accessibles dans la version 1.6 des spécifications détaillées WT, diffusées (sous forme restreinte) en juillet 2013.

Je rêve d’une plaquette commerciale WT …

Merci à B.S.C. et Kalpa Conseils pour leur accueil et éclaircissements sur un sujet stratégique pour les utilisateurs.

NathalieMiossecNathalie Miossec

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Traitement du courrier industriel, une nouvelle « offre light » – commentaires de Nathalie Miossec, Xplor France

Paper airplane with big aspirations 23rd janvier, 2014

En ce début d’année 2014, on ne parle plus que de « régime », WT (nom technique de l’offre pour le traitement du courrier industriel) ou Tempos’t V3 (nom commercial) n’y coupent pas !

Pour nous présenter cette offre du groupe La Poste, deux cabinets de conseils, experts du domaine éditique, se sont associés pour présenter les dernières évolutions de cette offre: le cabinet KALPA Conseils et l’ intégrateur B.S.C.

Pascal Lenoir, Kalpa Conseils, a synthétisé pour nous les grandes lignes de cette offre, avec une « vision utilisateur ». Une première pour moi !

L’offre WT n’est pas nouvelle en soit, elle est née de la volonté de La Poste de moderniser son outil industriel par la mise en place des PIC (Plateformes Industrielles du Courrier), cela remonte aux années 2000. Peu à peu, les mécanismes d’une relation commerciale se sont mis en place également… Nous sommes devenus des « Clients » qu’il faut donc « fidéliser ».

WT offre une double « fidélisation »

  • par la mise en œuvre de modalités exclusives de traitement et d’échanges, mais également
  • par la mise en place de services à valeur ajoutée.

Toutefois l’accès à ces dernières est conditionné par la mise en place chez le « client » du socle technique. Là encore, la simplicité des mots et des concepts utilisés par Pascal Lenoir, ont permis à l’assistance d’appréhender facilement les grands principes de ce socle technique.

L’offre « socle » en quelques mots

Si les aspects de préparation postale et d’allotissement se faisaient à l’aide d’algorithmes, parfois compliqués, WT les propose désormais sous forme de tables; les étiquettes s’enrichissent d’informations de contenus, tels que le poids, le nombre de plis, l’origine des plis. Et enfin, la partie la plus visible de la chose : les documents échangés entre les parties (bordereaux de dépôts et factures) se dématérialisent, et de fait, l’information s’échange au fil de l’eau.

Les aspects « light » de cette offre sont accessibles dans la version 1.6 des spécifications détaillées WT, diffusées (sous forme restreinte) en juillet 2013.

Je rêve d’une plaquette commerciale WT …

Merci à B.S.C. et Kalpa Conseils pour leur accueil et éclaircissements sur un sujet stratégique pour les utilisateurs.

NathalieMiossecNathalie Miossec

By
@coesteve1
backtotop