Le débat autour du Cloud : Pourquoi le choix du privé paraît-il le plus judicieux ? Par Laurent Bartoletti, Responsable Marketing Produits Hitachi Data Systems France

Server room interior

Les responsables informatiques d’aujourd’hui sont confrontés à une profusion d’avis et d’opinions lorsqu’ils doivent décider de la solution Cloud la mieux adaptée aux besoins de leur entreprise. L’affaire Edward Snowden, où les détails de plusieurs programmes de surveillance de la NSA ont été rendus publics, a sérieusement ébranlé la confiance d’un grand nombre d’utilisateurs de services Cloud – de plus en plus d’entreprises de par le monde s’interrogeant sérieusement sur le respect de la confidentialité de leurs données.

Si les risques en matière de sécurité, tant avérés que perçus, sont considérables, cette réaction négative ne fait que souligner l’importance du choix du modèle de Cloud le mieux adapté à votre entreprise – à savoir, une solution qui puisse être adaptée aux besoins de votre personnel et qui puisse garantir en permanence l’accès aux informations indispensables pour soutenir les décisions stratégiques et stimuler l’innovation. Pour cela, il convient de s’intéresser de plus près au modèle de Cloud privé, qui vous permet de tirer parti des avantages du Cloud sans avoir à déployer de charges de travail ni de données hors site, avec les risques que cela implique sur la sécurité.

Le Cloud offre sans conteste des possibilités inédites et des avantages de poids. En déployant un Cloud privé qui réside derrière le pare-feu de votre entreprise, vous pouvez bénéficier de ces avantages tout en conservant le niveau de contrôle et de sécurité exigé par votre organisation en remettant votre propre service informatique aux commandes.

La modernisation du datacenter : un passage obligé

Tout en servant les même fins et en offrant les mêmes fonctionnalités et avantages que le Cloud public, le Cloud privé permet aux directions informatiques de garder le contrôle intégral des données et des droits d’accès, de renforcer les capacités et la gouvernance en matière de sécurité et de s’assurer que les questions relatives au respect des obligations réglementaires et légales sont abordées et traitées de façon adéquate. Pour y parvenir de façon économiquement viable, il est impératif de moderniser votre datacenter pour atteindre les niveaux d’efficacité, d’agilité et de simplicité de gestion requis. En agissant ainsi, vous pouvez tirer parti des technologies Cloud pour répondre plus rapidement à l’évolution du marché et de la concurrence, pour rester ou devenir plus compétitif, et, mieux encore, pour voir vos résultats s’envoler.

Le Cloud privé a pour objectif fondamental de faire évoluer l’informatique d’un modèle en silos axé sur les applications vers un modèle orienté services. Cette approche permet aux parties prenantes de choisir à la fois les services dont elles ont besoin et le niveau de service approprié en fonction de la valeur commerciale de leur projet et d’autres considérations d’ordre stratégique.

Pour faciliter la mise en œuvre de ce modèle à base de services, il est impératif de moderniser l’infrastructure pour qu’elle offre le niveau de souplesse et d’agilité requis pour aligner les performances sur les niveaux de service convenus. Cela implique une série de mesures telles que le regroupement des plateformes en une infrastructure plus compacte, la virtualisation des ressources concernées pour les rendre plus agiles, l’automatisation de l’infrastructure informatique pour optimiser les performances et simplifier l’administration et l’ajout de capacités de libre-service pour permettre aux utilisateurs d’accéder rapidement aux ressources dont ils ont besoin pour être plus productifs dans leur travail.

Les éléments à prendre en compte lors du choix d’une solution de Cloud privé

Si tout cela peut sembler décourageant ou onéreux, les entreprises disposent aujourd’hui d’un très large éventail de choix pour trouver une solution de Cloud privé qui leur convienne tant sur le plan financier que sur le plan commercial. Avant de vous décider pour telle ou telle solution, pensez à garder en tête les raisons essentielles qui motivent votre transfert sur le Cloud : virtualisation, sécurité et ouverture.

Vous pouvez commencer par étudier ces trois facettes essentielles sous l’angle le plus approprié :

  • Virtualisation : Un vrai Cloud privé en libre-service doit être en mesure de virtualiser l’ensemble des capacités de stockage, que ce soit au niveau du bloc, du fichier ou de l’objet, en un pool de ressources unique qui est séparé des applications et indépendant de l’emplacement. Cette approche, qui favorise une vraie mobilité des données et une mise à niveau dynamique, constitue le fondement du Cloud privé. Pensez à vous renseigner sur le mode de gestion de l’environnement virtualisé ; en effet, il essentiel que l’administration couvre non seulement les ressources qui constituent l’infrastructure et les couches de données virtualisées, mais aussi tous les socles applicatifs qui viennent s’intégrer dans l’environnement.
  • Sécurité : Parce qu’ils offrent aux parties prenantes des capacités d’accès étendues aux données et au contenu, les Cloud privés nécessitent eux aussi une sécurité robuste et une protection renforcée des données. Recherchez les solutions qui assurent un chiffrement universel des données à la fois « à la volée » et au repos, tout en offrant des capacités de protection en écriture pour rendre les données inviolables. Tout aussi important est la protection contre l’accès non autorisé par le biais de capacités de mutualisation sécurisée et d’accès aux données basé sur la fonction. Tous ces mécanismes de protection doivent également être mis en application avec des capacités de gouvernance en matière de contrôle d’accès, de mise en conformité, de conservation des données et de journalisation de l’activité.
  • Cadres ouverts : Recherchez les solutions qui vous évitent d’être lié à un fournisseur et qui vous permettent d’intégrer divers composants d’infrastructure, applications et périphériques. Cela inclut la prise en charge de cadres applicatifs, Cloud et « open source », ainsi que de méthodes d’accès et de protocoles de stockage compatibles avec une grande variété d’interfaces. En outre, un logiciel de gestion complet peut faciliter l’administration efficace de plusieurs cadres d’application afin d’assurer leur intégration complète dans votre environnement de Cloud privé.

Les entreprises qui modernisent efficacement leurs datacenters et déploient l’infrastructure de Cloud privé la mieux adaptée bénéficieront d’une base solide pour transformer les données en informations stratégiques à même de faciliter les prises de décisions et d’optimiser les opérations. Et pensez que tout cela peut être accompli sans jamais sortir des limites de votre propre pare-feu d’entreprise…

En prenant le temps de bien appréhender les éléments de base du Cloud privé et de comprendre comment les aligner sur les besoins spécifiques de votre entreprise, vous pouvez déterminer plus facilement la solution la mieux adaptée à votre organisation et mettre en œuvre les mesures de confidentialité et de sécurité indispensables pour prospérer dans le monde d’aujourd’hui régi par les échanges de données.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Le débat autour du Cloud : Pourquoi le choix du privé paraît-il le plus judicieux ? Par Laurent Bartoletti, Responsable Marketing Produits Hitachi Data Systems France

Server room interior 12th novembre, 2013

Les responsables informatiques d’aujourd’hui sont confrontés à une profusion d’avis et d’opinions lorsqu’ils doivent décider de la solution Cloud la mieux adaptée aux besoins de leur entreprise. L’affaire Edward Snowden, où les détails de plusieurs programmes de surveillance de la NSA ont été rendus publics, a sérieusement ébranlé la confiance d’un grand nombre d’utilisateurs de services Cloud – de plus en plus d’entreprises de par le monde s’interrogeant sérieusement sur le respect de la confidentialité de leurs données.

Si les risques en matière de sécurité, tant avérés que perçus, sont considérables, cette réaction négative ne fait que souligner l’importance du choix du modèle de Cloud le mieux adapté à votre entreprise – à savoir, une solution qui puisse être adaptée aux besoins de votre personnel et qui puisse garantir en permanence l’accès aux informations indispensables pour soutenir les décisions stratégiques et stimuler l’innovation. Pour cela, il convient de s’intéresser de plus près au modèle de Cloud privé, qui vous permet de tirer parti des avantages du Cloud sans avoir à déployer de charges de travail ni de données hors site, avec les risques que cela implique sur la sécurité.

Le Cloud offre sans conteste des possibilités inédites et des avantages de poids. En déployant un Cloud privé qui réside derrière le pare-feu de votre entreprise, vous pouvez bénéficier de ces avantages tout en conservant le niveau de contrôle et de sécurité exigé par votre organisation en remettant votre propre service informatique aux commandes.

La modernisation du datacenter : un passage obligé

Tout en servant les même fins et en offrant les mêmes fonctionnalités et avantages que le Cloud public, le Cloud privé permet aux directions informatiques de garder le contrôle intégral des données et des droits d’accès, de renforcer les capacités et la gouvernance en matière de sécurité et de s’assurer que les questions relatives au respect des obligations réglementaires et légales sont abordées et traitées de façon adéquate. Pour y parvenir de façon économiquement viable, il est impératif de moderniser votre datacenter pour atteindre les niveaux d’efficacité, d’agilité et de simplicité de gestion requis. En agissant ainsi, vous pouvez tirer parti des technologies Cloud pour répondre plus rapidement à l’évolution du marché et de la concurrence, pour rester ou devenir plus compétitif, et, mieux encore, pour voir vos résultats s’envoler.

Le Cloud privé a pour objectif fondamental de faire évoluer l’informatique d’un modèle en silos axé sur les applications vers un modèle orienté services. Cette approche permet aux parties prenantes de choisir à la fois les services dont elles ont besoin et le niveau de service approprié en fonction de la valeur commerciale de leur projet et d’autres considérations d’ordre stratégique.

Pour faciliter la mise en œuvre de ce modèle à base de services, il est impératif de moderniser l’infrastructure pour qu’elle offre le niveau de souplesse et d’agilité requis pour aligner les performances sur les niveaux de service convenus. Cela implique une série de mesures telles que le regroupement des plateformes en une infrastructure plus compacte, la virtualisation des ressources concernées pour les rendre plus agiles, l’automatisation de l’infrastructure informatique pour optimiser les performances et simplifier l’administration et l’ajout de capacités de libre-service pour permettre aux utilisateurs d’accéder rapidement aux ressources dont ils ont besoin pour être plus productifs dans leur travail.

Les éléments à prendre en compte lors du choix d’une solution de Cloud privé

Si tout cela peut sembler décourageant ou onéreux, les entreprises disposent aujourd’hui d’un très large éventail de choix pour trouver une solution de Cloud privé qui leur convienne tant sur le plan financier que sur le plan commercial. Avant de vous décider pour telle ou telle solution, pensez à garder en tête les raisons essentielles qui motivent votre transfert sur le Cloud : virtualisation, sécurité et ouverture.

Vous pouvez commencer par étudier ces trois facettes essentielles sous l’angle le plus approprié :

  • Virtualisation : Un vrai Cloud privé en libre-service doit être en mesure de virtualiser l’ensemble des capacités de stockage, que ce soit au niveau du bloc, du fichier ou de l’objet, en un pool de ressources unique qui est séparé des applications et indépendant de l’emplacement. Cette approche, qui favorise une vraie mobilité des données et une mise à niveau dynamique, constitue le fondement du Cloud privé. Pensez à vous renseigner sur le mode de gestion de l’environnement virtualisé ; en effet, il essentiel que l’administration couvre non seulement les ressources qui constituent l’infrastructure et les couches de données virtualisées, mais aussi tous les socles applicatifs qui viennent s’intégrer dans l’environnement.
  • Sécurité : Parce qu’ils offrent aux parties prenantes des capacités d’accès étendues aux données et au contenu, les Cloud privés nécessitent eux aussi une sécurité robuste et une protection renforcée des données. Recherchez les solutions qui assurent un chiffrement universel des données à la fois « à la volée » et au repos, tout en offrant des capacités de protection en écriture pour rendre les données inviolables. Tout aussi important est la protection contre l’accès non autorisé par le biais de capacités de mutualisation sécurisée et d’accès aux données basé sur la fonction. Tous ces mécanismes de protection doivent également être mis en application avec des capacités de gouvernance en matière de contrôle d’accès, de mise en conformité, de conservation des données et de journalisation de l’activité.
  • Cadres ouverts : Recherchez les solutions qui vous évitent d’être lié à un fournisseur et qui vous permettent d’intégrer divers composants d’infrastructure, applications et périphériques. Cela inclut la prise en charge de cadres applicatifs, Cloud et « open source », ainsi que de méthodes d’accès et de protocoles de stockage compatibles avec une grande variété d’interfaces. En outre, un logiciel de gestion complet peut faciliter l’administration efficace de plusieurs cadres d’application afin d’assurer leur intégration complète dans votre environnement de Cloud privé.

Les entreprises qui modernisent efficacement leurs datacenters et déploient l’infrastructure de Cloud privé la mieux adaptée bénéficieront d’une base solide pour transformer les données en informations stratégiques à même de faciliter les prises de décisions et d’optimiser les opérations. Et pensez que tout cela peut être accompli sans jamais sortir des limites de votre propre pare-feu d’entreprise…

En prenant le temps de bien appréhender les éléments de base du Cloud privé et de comprendre comment les aligner sur les besoins spécifiques de votre entreprise, vous pouvez déterminer plus facilement la solution la mieux adaptée à votre organisation et mettre en œuvre les mesures de confidentialité et de sécurité indispensables pour prospérer dans le monde d’aujourd’hui régi par les échanges de données.

By
@coesteve1
backtotop