Good Technology sécurise les données mobiles et augmente la productivité des employés de Eurotunnel

Internet Theft

Le groupe Eurotunnel a sélectionné Good Technology™, le leader des solutions sécurisées de mobilité d’entreprise, pour permettre à ses employés d’accéder à leurs données de façon sécurisée en situation de mobilité. Eurotunnel s’appuiera sur Good for Entreprise™, la solution leader de mobilité sécurisée par conteneurisation, afin de gérer les données et d’accroître la productivité de ses employés en sécurisant l’accès à leur messagerie, calendrier, carnet de contacts, documents et navigateurs.

Eurotunnel est le leader mondial du ferroutage, réunissant plusieurs entreprises actives dans les métiers de la gestion d’infrastructures et des opérations de transport. La sécurité est au cœur de ses activités : ses infrastructures sont protégées en permanence par plusieurs dizaines d’agents de sécurité, du fait du statut d’Opérateur d’Importance Vitale (OIV) de la société en France. Ses navettes ferroviaires, quant à elles, embarquent chaque année 2,5 millions de voitures et 1,5 millions de camions. Pour répondre à la demande de ses cadres souhaitant se connecter à leur messagerie professionnelle depuis leur terminal mobile (BYOD), le département informatique de Eurotunnel a donc choisit d’analyser les solutions disponibles sur le marché.

Objectif : trouver celle qui permettrait aux cadres d’accéder à leur messagerie, mais aussi de gérer leurs contacts et leurs agendas professionnels sur leur smartphone personnel sans mettre en danger la sécurité des données de l’entreprise.
La solution de Good Technology a été sélectionnée sur deux critères principaux : la sécurité et les performances.

« La solution Good for Enterprise l’a emporté haut la main », se souvient Jean Brunier, Directeur Informatique du groupe.
Après un test qui a été plébiscité par les employés, Eurotunnel a déployé des centaines licences de Good for Entreprise. Depuis, les cadres de Eurotunnel profitent des possibilités de collaboration mobile offertes par Good et peuvent, en toute sécurité, se connecter à leur messagerie professionnelle depuis le terminal de leur choix.

Prochaines étapes ? « Développer le Réseau privé virtuel fournit par Good Technology, qui permet de se connecter en toute sécurité aux applications web de la société, essentiellement via des tablettes », répond Jean Brunier.

Une action qui devrait encore renforcer la réactivité de l’entreprise, puisque ces applications permettent notamment de déclarer un incident ou de demander une intervention sur le réseau ferré. Eurotunnel songe également à équiper en tablettes ses conducteurs de trains qui ne disposent pas d’ordinateurs portables.

« Cela leur éviterait non seulement d’avoir à se connecter dans la salle de repos, mais aussi de transporter en permanence avec eux cette valisette qui contient, entre autres, les documents techniques obligatoires sur les trains » explique Jean Brunier.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Good Technology sécurise les données mobiles et augmente la productivité des employés de Eurotunnel

Internet Theft 7th novembre, 2013

Le groupe Eurotunnel a sélectionné Good Technology™, le leader des solutions sécurisées de mobilité d’entreprise, pour permettre à ses employés d’accéder à leurs données de façon sécurisée en situation de mobilité. Eurotunnel s’appuiera sur Good for Entreprise™, la solution leader de mobilité sécurisée par conteneurisation, afin de gérer les données et d’accroître la productivité de ses employés en sécurisant l’accès à leur messagerie, calendrier, carnet de contacts, documents et navigateurs.

Eurotunnel est le leader mondial du ferroutage, réunissant plusieurs entreprises actives dans les métiers de la gestion d’infrastructures et des opérations de transport. La sécurité est au cœur de ses activités : ses infrastructures sont protégées en permanence par plusieurs dizaines d’agents de sécurité, du fait du statut d’Opérateur d’Importance Vitale (OIV) de la société en France. Ses navettes ferroviaires, quant à elles, embarquent chaque année 2,5 millions de voitures et 1,5 millions de camions. Pour répondre à la demande de ses cadres souhaitant se connecter à leur messagerie professionnelle depuis leur terminal mobile (BYOD), le département informatique de Eurotunnel a donc choisit d’analyser les solutions disponibles sur le marché.

Objectif : trouver celle qui permettrait aux cadres d’accéder à leur messagerie, mais aussi de gérer leurs contacts et leurs agendas professionnels sur leur smartphone personnel sans mettre en danger la sécurité des données de l’entreprise.
La solution de Good Technology a été sélectionnée sur deux critères principaux : la sécurité et les performances.

« La solution Good for Enterprise l’a emporté haut la main », se souvient Jean Brunier, Directeur Informatique du groupe.
Après un test qui a été plébiscité par les employés, Eurotunnel a déployé des centaines licences de Good for Entreprise. Depuis, les cadres de Eurotunnel profitent des possibilités de collaboration mobile offertes par Good et peuvent, en toute sécurité, se connecter à leur messagerie professionnelle depuis le terminal de leur choix.

Prochaines étapes ? « Développer le Réseau privé virtuel fournit par Good Technology, qui permet de se connecter en toute sécurité aux applications web de la société, essentiellement via des tablettes », répond Jean Brunier.

Une action qui devrait encore renforcer la réactivité de l’entreprise, puisque ces applications permettent notamment de déclarer un incident ou de demander une intervention sur le réseau ferré. Eurotunnel songe également à équiper en tablettes ses conducteurs de trains qui ne disposent pas d’ordinateurs portables.

« Cela leur éviterait non seulement d’avoir à se connecter dans la salle de repos, mais aussi de transporter en permanence avec eux cette valisette qui contient, entre autres, les documents techniques obligatoires sur les trains » explique Jean Brunier.

By
@coesteve1
backtotop